écologie

L’écologie reste pour nombreux d’entre nous une contrainte

On a tous envie de préserver notre planète, notre environnement, mais lorsqu’il s’agit d’entrevoir de vrais changements écologiques, les volontaires sont très peu nombreux. L’écologie est souvent associée à des contraintes et à notre époque on a du mal à l’accepter. La pollution, les énergies, les transports, l’eau, la nourriture, tout cela touche à notre quotidien, et pour protéger notre terre notre manière de vivre devrait être totalement revue. Voici quelques exemples qui peuvent vous faire prendre conscience qu’être écologiste n’est pas si contraignant que cela.

Il faut revoir nos habitudes de consommation

Lorsque l’on dit écologie = contraintes, on pourrait plutôt dire « efforts ». Quelques petits efforts suffisent à tout changer en fait. Regardez, le tri des déchets, même les plus sceptiques s’y sont mis, on en connait, on pourrait citer leur témoignage, ils parlent de volonté, c’est juste cela. Un petit effort pour réduire le gaspillage à la maison, éviter de gaspiller l’eau du robinet c’est écologique et c’est bien pour votre porte-monnaie. On peut faire de même avec le chauffage, arrêter de dépenser de l’énergie alors que l’on pourrait investir davantage dans l’isolation.

Nous sommes tous des écologistes

Ici on parle de l’écologie sans faire de politique. Tous les citoyens du monde savent que la planète va mal, mais peu acceptent d’être responsables de ce qu’il se passe. C’est pourtant cela la réponse, la solution pour préserver notre planète, pour ralentir le réchauffement climatique qui risque de s’amplifier dramatiquement si l’on ne fait rien. Les exodes climatiques, la famine, les victimes du climat, c’est ce qui nous attend, alors ne pointons pas les industriels comme coupables désignés, nous sommes tous coupables ! Évitons le gaspillage, réduisons notre consommation, recyclons le plus possible, stockons dans du verre, éliminons le plus possible les déchets ! L’écologie n’est pas une contrainte, c’est une solution !