Voyage au Cambodge : 3 temples d’Angkor qui méritent le détour

Un séjour au Cambodge ne serait pas complet sans découvrir les extraordinaires temples d’Angkor. Pour cause, le site archéologique d’Angkor est l’une des attractions phares du pays. Ce n’est pas un hasard s’il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa visite est une belle occasion de voir une myriade de structures anciennes. Mais c’est également une opportunité d’avoir un aperçu global de la puissance de l’empire khmer qui a connu une grande prospérité entre le 9e et le 15e siècle. Zoom sur les 3 attraits les plus fascinants d’Angkor.

 Découvrir Angkor Wat

Angkor Wat est l’un des temples les plus faciles à reconnaître dans le parc archéologique d’Angkor. Couvrant une centaine d’hectares, sa grande particularité réside dans ses 5 tours en forme de lotus qui s’élèvent à plus d’une soixantaine de mètres. Mais on le distingue aussi par ses trois niveaux et ses murs agrémentés de sculptures angkoriennes. Il est à noter qu’Angkor Wat est le temple le plus visité au Cambodge. D’ailleurs, pour beaucoup de voyageurs, le voir est la principale raison de leur séjour dans la contrée, plus particulièrement à Siem Rap.

En passant, la ville de Siem Rap est la plus proche du parc archéologique d’Angkor. Elle est souvent choisie comme base par les voyageurs. Dans cette optique, si vous prévoyez votre découverte lors de la haute saison, pensez à réserver votre hébergement. Sinon, optez pour un séjour avec une agence de voyages sur mesure comme Prestige Voyages au Cambodge. Vous partirez alors l’esprit tranquille, car le voyagiste va tout organiser en s’occupant notamment de toutes les réservations (billets d’avion, activités, transport, et bien sûr logement).

Explorer Angkor Thom

Angkor Thom qui signifie « la grande cité » porte bien son nom. En effet, il s’agit de l’un des plus grands sites que vous trouverez dans le fameux parc historique d’Angkor. En ce sens, il ne s’agit pas d’un temple en lui-même. C’est plutôt une gigantesque cité fortifiée au sein de laquelle se trouvent deux temples en ruine : Phimeanakas et Baphuon. Angkor Thom a été la dernière capitale de l’empire khmer.

Pour un peu d’histoire, cette grande ville fortifiée a été fondée sous le règne de Jayavarman VII. Ce grand empereur qui a remporté la victoire sur les envahisseurs Cham vers la fin du 12e siècle a établi un grand projet de constructions à travers tout l’empire. L’Angkor Thom en faisait partie. Le chef souverain l’a ensuite désignée comme étant la nouvelle capitale. Elle fut ainsi la capitale khmère durant 300 ans. À son apogée, celle-ci aurait abrité près d’un million d’habitants.

Visiter Ta Prohm

À 1 km à l’est de la cité Angkor Thom, Ta Prohm est un temple édifié sous le règne du roi Jayavarman VII. Arborant le style architectural bayon, il constitue avec Angkor Wat et Angkor Thom les 3 attraits les plus importants du parc archéologique d’Angkor. La particularité de Ta Prohm est à ne pas en douter ses paysages. Non seulement ils sont beaux, mais aussi uniques en leur genre. Une belle caractéristique qui a séduit de nombreux photographes provenant de tous les quatre coins du monde.

Ta Prohm se démarque aussi par sa grandeur et son cadre calme propice à la détente de l’esprit. À la différence de ces voisins, il est en grande partie couvert d’arbres. Vous y verrez alors des portes et des murs munis d’énormes troncs d’arbres et des feuillages. Les oiseaux adorent se poser sur les branches. Avec leurs couleurs, ils ajoutent au tableau cette petite touche qui rend Ta Prohm similaire à un monastère ancien perdu dans la jungle.